Assurances des voitures modifiées

 

Suite aux nombreuses réactions de l’article du blog d’Olivier G. (voir ci-dessous) concernant l’assurance des véhicules modifiés, la FSRA met en ligne les coordonnées des deux seules agences qui proposent un contrat spécifique en France pour nos véhicules. Il n’est, bien sur, pas obligatoire d’être inscrit à la FSRA pour souscrire à l’un de ces deux contrats CUSTOM. Il n’est, non plus, pas obligatoire que votre véhicule modifié soit en carte grise collection.

N’hésitez pas à nous poser des questions : philippe.baes@fsra.info

Il s’agit d’une part : du contrat “Rods et Customs” mis en place par la compagnie AVIVA. Avec la définition d’un rod et d’un custom pour ce contrat

Contact : Christophe Richard ou François-Xavier Bordes au 05 53 61 03 50

Document de présentation

Vous avez aussi la possibilité dorénavant de remplir en ligne votre demande de souscription à ce contrat : goo.gl/xQVgSq

 

Et pour le deuxième : du contrat “Custom” mis en place par la compagnie AXA Serenor.

Contact : Nicole Leborgne au 02 31 53 67 67

 

(propos repris du blog d’Olivier G – février 2018)

POINT CONCERNANT L’ASSURANCE DES VOITURES MODIFIÉES

 

Notre propos d’aujourd’hui sera de rappeler quelles peuvent être les conséquences quand on roule dans une voiture immatriculée avec des papiers ne correspondant pas à ce qu’elle est.

En matière de contrôle technique, la réglementation évolue : si la voiture présentée ne correspond pas aux paramètres enregistrés dans la machine, aucune possibilité d’obtenir le précieux sésame.

Ce qui veut dire que les Hot Rods à base de carte grise 5 places, Coccinelle ou autres voitures donneuses ne pourront plus passer au contrôle.

Bonne nouvelle : les voitures dont la carte grise est d’avant 1960 sont dispensés de contrôle technique, ce qui assure une certaine tranquillité aux possesseurs de Ford 32 avec des cartes grises de vraie Ford.

Certes.

Le problème est ailleurs :

En cas d’accident, une voiture ne correspondant pas à sa carte grise ou dont le contrôle technique est absent ou périmé ne sera pas couverte, même si la prime est payée.

Ce qui veut dire que recevoir une carte verte n’implique pas du tout d’être couvert !

L’expert vient, déclare la voiture non conforme, et vous recevez alors un avis de déchéance d’assurance dans la foulée.

Les conséquences peuvent être catastrophiques en cas d’accident corporel, surtout si un tiers est touché : vous pouvez être amené à payer toute votre vie pour indemniser une personne blessée, même légèrement.

L’assureur considère que le bien assuré ne correspond pas à la description qui en a été faite.

C’est un financier avant tout : il « achète » un risque. Si celui-ci n’est pas ce qu’il a identifié, il rompt le contrat ipso facto, y compris après un accident dont il refuse de couvrir l’indemnisation : il ne vous résilie pas APRÈS, mais PENDANT !!!

N’hésitez pas à nous envoyer des témoignages concrets à ce sujet… 

2 solutions :

–       S’assurer que le courtier a accepté un risque identifié : photos et descriptif factuel du véhicule, lettre de confirmation du courtier qui décrit la voiture et assume couvrir le risque et ses caractéristiques particulières

–     Utiliser un contrat mis en place spécifiquement par une compagnie d’assurance ayant identifié les risques particuliers liés à ces véhicules

Les membres de la FSRA connaissent tous ce contrat spécifique mis en place depuis plusieurs années par deux courtiers du sud ouest eux mêmes rodders.

Cette approche concerne aussi tous les kits cars anglais plus ou moins bien construits et les Cobra en tous genres, y compris à moteur de Coccinelle.